Nigeria : L'armée de l'air bombarde par erreur des civils dans l' Etat de Yobe, 10 morts au moins
Postée le 17-09-2021 / 77 Vues

Dix civils auraient été tués et 20 blessés dans une frappe aérienne menée par l’armée nigériane dans l’État de Yobe, dans le nord du pays.

L'armée de l'air nigériane a annoncé l’ouverture d’une enquête à la suite des informations selon lesquelles des civils auraient été « tués par erreur » lors de frappes aériennes contre des djihadistes de Boko Haram dans le nord de l'État de Yobe.

D’après des habitants du village de Buhari, dans le district de Yunusari, près de la frontière avec le Niger, 10 personnes ont été tuées et au moins 19 blessées lors de frappes aériennes mercredi.

Trois avions de chasse avaient survolé le village et l'un d'eux a ouvert le feu.

L'armée de l'air n'a ni confirmé ni infirmé le nombre présumé de morts.

« Des informations parvenues au quartier général de l'armée de l'air nigériane allèguent que certains civils ont été tués par erreur

 tandis que d'autres ont été blessés », a déclaré le porte-parole Edward Gabkwet dans un communiqué.

 Selon les premières informations, a-t-il précisé, l'avion "ne transportait pas de bombes".

Mais une commission d'enquête a été mise en place pour enquêter de manière approfondie sur les circonstances de l'incident", a-t-il déclaré.

L’ insurrection jihadiste a fait plus 40 000 morts et près de deux millions déplacés en 12 ans.


Source : KOACI
Autres articles