Vavoua : Il viole la femme de son frère aîné et la tue dans son champ
Postée le 03-12-2021 / 122 Vues

D.I. jeune planteur âgé de 24 ans est aux mains de la justice. Il est accusé d’avoir violé Eliane Sawadogo, la femme de son frère aîné, avant de la tuer à coup de machette.

Depuis le lundi 29 novembre 2021, le petit campement de Karimkro rattaché à l’ancien village de Prozi, dans le département de Vavoua (centre ouest ivoirien), est secoué par une affaire de viol suivi de meurtre. Le présumé violeur doublé d’assassin se nomme D.I., jeune planteur âgé de 24 ans.

 

Selon Soir Info qui livre cette information, Eliane Sawadogo, jeune fille âgée de 20 ans est d’une insolente beauté. Un oiseau rare, comme on le dit prosaïquement. Lorsque les jeunes garçons de Karimkro la rencontrent, ils ne peuvent pas s’empêcher de se retourner pour la regarder. Mais ils ne peuvent pas franchir le pas pour l’aborder tout simplement parce qu’elle est mariée. Mais D.I., n’a d’yeux que pour sa belle-sœur, la femme de son grand frère et il tient à elle. Il lui fait régulièrement des yeux doux, mais Eliane ne se laisse pas influencer non sans mettre en garde le petit frère de son mari.

D.I. ne démord malheureusement pas. Il poursuit sur sa lancée et franchit une autre étape de sa technique d’approche en offrant des cadeaux que Sawadogo Eliane repousse régulièrement. On en est là, quand le lundi 29 novembre 2021, Eliane se rend dans la plantation de D.I. pour cueillir des oranges. Elle venait de signer ainsi son arrêt de mort, sans le savoir.

Pendant ce temps, D.I. qui constate l’absence de sa belle-sœur au campement cherche à savoir où elle se trouve. Il apprend qu’elle s’est rendue à la plantation d’orangers qui se trouve être sa propriété. C’est une aubaine pour le jeune planteur. Il ne perd pas une seule seconde. Il s’arme d’une machette et fonce directement dans sa plantation où il surprend effectivement sa belle-sœur en train de cueillir des oranges.

L’horreur !

Contre toute attente, il ordonne à Eliane de se déshabiller, faute de quoi, il deviendrait son boucher. Pour montrer qu’il ne plaisante pas, il brandit sa machette dont la lame brille à la lumière du soleil. Prise de peur et tremblant de tout son corps, Eliane obéit. D’ailleurs, elle n’a pas choix. D.I. a enfin le trésor devant lui. Il possède sa belle-sœur à plusieurs reprises. Les pleurs d’Eliane et ses supplications excitent davantage le détraqué sexuel.

Sa libido brûlante satisfaite, D.I. qui imagine ce que sa belle-sœur dira à son frère aîné au campement décide de la faire taire à jamais. Il assène alors plusieurs coups de machette à la jeune fille. Ce n’est pas tout. Pour s’assurer qu’elle ne va pas se réveiller, le planteur égorge la femme de son frère aîné.

C’est sans remords qu’il rentre au campement pour informer ses parents de son acte criminel, avant de disparaitre dans la nature. Informés, des gendarmes de Vavoua en patrouille dans la zone se déportent sur les lieux et font le constat d’usage. Après quoi, ils se lancent aux trousses du présumé meurtrier et finissent par l’interpeller. Interrogé sur son acte, il tente, dans un premier temps, de les mener en bateau. Mais plus tard, il craque et passe aux aveux, avant d’expliquer les faits, dans les moindres détails.

Adolphe Angoua


Source : LINFODROME
Autres articles