Tiassalé : Le maire Assalé Tiemoko ferme une maison de prostituées
Postée le 20-01-2022 / 195 Vues

Le maire de la commune de Tiassalé Assalé Tiémoko a fait fermer une maison de prostituées située dans un quartier de la ville.

Bonne nouvelle, mauvaise nouvelle, c’est selon. Une maison de prostituée a été fermée par le maire de la commune de Tiassalé. Information donnée ce mercredi 19 janvier 2022 sur sa page Facebook.

Une maison déguisée en maquis hôtel

« Après le Gori Bar, le Maire Assalé Tiemoko,  a ordonné ce mercredi, la fermeture d'une autre maison (déguisée en maquis-hôtel), de prostitution », a indiqué la note publiée sur les réseaux sociaux soulignant que « la police municipale a exécuté l'arrêté de fermeture ce mercredi, en scellant les portes de l'ensemble des chambres de cette maison de prostitution de jeunes filles pour la plupart venues de pays voisins ».

Cette maison close a été ouverte par une dame de nationalité étrangère

Selon les informations données, cette maison close a été ouverte par une dame de nationalité étrangère qui prétend en avoir ouvert plusieurs dans d'autres communes. « Le maire  l'a priée d'aller exercer son commerce hors de la commune de Tiassalé », ajoute la note.

Des internautes partagés sur cette décision

Une décision qui a été applaudie par certains internautes qui estiment qu’« Il faut penser à la réinsertion de ces jeunes là, sinon le problème n'est pas résolu », « merci beaucoup monsieur le maire vous êtes un un vrai maire ».

Je ne l'encourage pas. Mais ça dépanne certains célibataires

Par contre, d’autres ont souligné que la fermeture de cette maison close peut occasionner des conséquences négatives sur la ville.

« Surtout ne venez pas nous dire que les cas de viols sont en augmentation. La prostitution est le plus vieux métier du monde. Je ne l'encourage pas. Mais ça dépanne certains célibataires. C'est gênant mais ne négligez pas ce côté. J'ai toujours dit que monsieur le maire ne sera jamais un bon politicien. En politique, on voit, mais on ferme les yeux souvent », a expliqué un internaute.

Sandra KOHET

Source : LINFODROME
Autres articles