Man: un agent de la mairie braqué par des individus armées avec la complicité d'un taximan
Postée le 11-06-2021 / 130 Vues

Un braquage à la villageoise dont a été victime un agent en service à la mairie de Man. En effet, KOACI apprend de sources proches du dossier que le nommé S.K, agent en service à la mairie de Man, capitale de la région du Tonkpi à l'ouest de la Côte d'Ivoire a été victime d'un braquage alors qu'il rentrait chez lui après le travail.

Tout s'est vite passé, à en croire la victime qui emprunta ce jour-là un taxi pour se rendre à son domicile après avoir effectué son service à la mairie de Man.

Cette nuit du vendredi 4 juin 2021, S.K affirme avoir emprunté un taxi entre 19 et 20 h juste à la descente de son boulot pour se rendre à Dioulabougou, son quartier.

Selon les faits rapportés, au moment de monter, la victime affirme qu'un individu occupait déjà le siège avant, à côté du chauffeur et que non loin du lieu où elle a emprunté le taxi, deux autres individus sont également montés, l'un la gauche de S.K et l’autre à sa droite.

Ces individus aux allures bizarres ont plaidé pour que le chauffeur les dépose aux chawarma marocain situé dans la ville de Man.

Arrivés de ce chawarma, les deux quidams vont dire au chauffeur qu’ils se sont trompés et que c'est plutôt à l’autre chawarma à la Sari qu’ils voulaient se rendre.

Une attitude qui va attirer la curiosité de S.K qui informe le chauffeur de taxi de son intention de descendre immédiatement du taxi.

C'est à ce moment que va commencer les malheurs de la victime, le chauffeur et ses acolytes passent au plan B. Il fait donc une manœuvre pour garer dans la rue entre la Nsia Banque et l’ex siège du Conseil régional.

À ce lieu, la victime va se voir pointer une arme sur la tempe et est sommée de donner tout ce qu’il possède. Elle sera donc dépossédée de tous ces biens avant d’être éjectée hors du taxi qui va s'évanouir dans la nature, au grand désarroi de S.K.

                                                                                     Jean Chrésus, Abidjan 

 


Source : KOACI
Autres articles