Bondoukou : un jeune bouvier blesse à la machette un employé dans un champ d'ignames à Sangabili
Postée le 25-05-2023 / 301 Vues

Un employé a été grièvement blessé à la machette, le mardi 23 mai 2023, dans un champ d’ignames à Sangabili relevant du village de Kamala, dans la sous-préfecture de Sorobango, dans la Région du Gontougo

La localité de Sangabili, située dans la sous-préfecture de Sorobango, dans la Région du Gontougo, a été le théâtre d'un violent incident le mardi 23 mai 2023. Un employé, Florentin Dabiré, a été grièvement blessé à la machette par un jeune bouvier alors qu'il travaillait dans un champ d'ignames. Cet événement s'inscrit dans une série de  2017>conflits récurrents entre agriculteurs et éleveurs dans la région.

Un bouvier et ses bêtes surpris dans le champ

Selon les informations recueillies, Florentin Dabiré, âgé de 34 ans, s'était rendu dans le champ de son employeur pour effectuer des travaux. À sa surprise, il y découvre le bouvier I.B., âgé de 17 ans, accompagné de son troupeau de bœufs.

width=500

Conscient du préjudice que ces animaux pourraient causer aux cultures, Florentin demande immédiatement à I.B. de quitter les lieux avec ses bêtes. Cependant, l'employé, frustré par cette intrusion, décide de lapider les bœufs à l'aide d'un lance-pierre.

Pris de colère, le jeune bouvier sort sa machette et se précipite vers Florentin, le blessant gravement au bras gauche

La réaction d'I.B. est immédiate et violente. Pris de colère, le jeune bouvier sort sa machette et se précipite vers Florentin, le blessant gravement au bras gauche. L'index de la victime a frôlé la section.

Alertés, les éléments de la Brigade Bondoukou, en patrouille de sécurisation dans la région, se sont rapidement rendus sur les lieux pour constater les faits. Le blessé a été évacué en urgence vers le centre hospitalier régional de Bondoukou, tandis que le mis en cause a été placé en garde à vue dans les locaux de la brigade de gendarmerie.

De récurrents conflits entre agriculteurs et éleveurs

Cet incident tragique ne constitue malheureusement pas un fait isolé dans la Région du Gontougo. Les conflits entre agriculteurs et éleveurs sont récurrents, alimentés par des différends liés à l'utilisation des terres et aux dommages causés par les animaux aux cultures. Ces tensions exacerbent les frustrations et peuvent conduire à des actes de violence tels que celui survenu à Sangabili.

La blessure grave infligée à Florentin Dabiré lors de l'agression dans le champ d'ignames à Sangabili témoigne de l'urgence de résoudre les conflits entre agriculteurs et éleveurs dans la région.

Adolphe ANGOUA

Mots clés: #Bondoukou
Source : LINFODROME
Autres articles