CAN 2021 / « remportez la CAN ou remboursez l’argent »: Quand Kaba Diawara répond au président guinéen
Postée le 26-01-2022 / 176 Vues

Sortie par la Gambie en huitième de finale de la Coupe d’Afrique des Nations(CAN 2021), Kaba Diawara sélectionneur du Sily National de Guinée était face à la presse après la défaite et il a exprimé sa très grande déception.

Lors de la remise du drapeau guinéen avant le début de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), le Président de la transition de Guinée Colonel Mamady Doumbouya avait lancé un message très clair aux joueurs du Sily National. «Remportez la coupe ou vous remboursez l’argent qui sera investi sur vous », avait-il déclaré.

L’effet contraire a été constaté car le Syli National de Guinée est éliminé. La défaite (1-0) a été fatale aux hommes de Kaba Diawara.

Cependant, il faut noter qu’une jοurnaliste sénégalaise de Gradins TV avait eu à interrοger le sélectiοnneur guinéen, Kaba Diawara, sur les prοpοs de Mamadi Dοumbοuya avant le début de la CAN.

« Pour ce qui est de l’objectif qu’on a fixé, je vais le garder pour moi, mais concernant le Président Doumbouya, je pense que ses propos ont été mal interprétés. C’est difficile pour moi de répondre à cette question, mais on fera le bilan quand on sera à Conacry, moi le premier puisque je suis le sélectionneur et le responsable de ce groupe. On va rentrer, on va se poser avec le président et on verra ce qu’il décidera« , avait-il répondu en conférence de presse.

Concernant son avenir à la tête du Sily National, Kaba Diawara reste confiant malgré l’échec :  » Moi je sais que je dois aller rendre compte. La durée de mon contrat a été claire et nette aussi. Si vous et moi on essaie de discuter de mon avenir aujourd’hui, je pense que c’est déplacé. Moi je suis tellement abattu tout de suite que mon avenir ce n’est vraiment pas mon problème. Parce que de toute façon, ce n’est pas moi qui vais décider. Ça va se décider plus haut. Moi je suis déçu du match, parce que même en jouant ce match je ne pensais pas à mon avenir. J’étais là pour faire le meilleur résultat possible. Je vais passer mon temps à aller voir mes joueurs aux vestiaires parce qu’ils sont en train de pleurer que de parler de mon avenir. Qu’on me reconduise ou pas, je pense que le plus important c’est le Syli national et le football guinéen. Pas forcément moi. » a t-il conclu

Jean Marc EHOUE

Source : AFRIKMAG
Autres articles