Ces femmes noires, rondes et fières qui bousculent les codes de la beauté
Postée le 04-05-2021 / 72 Vues

La manière dont les réseaux sociaux et les marques de mode ont adopté le mouvement de 'body positivisme' au cours des dernières années a permis l'émergence de personnalités XXL, des femmes noires, rondes et fières qui bousculent les codes de la beauté et renversent les discriminations sociales en assumant leur corps et en revendiquant leurs courbes.

Incarnant fièrement la diversité dans tous les sens du terme, plusieurs créatrices, artistes, entrepreneures ou influenceuses aux formes assurées dénoncent pourtant le manque d'inclusion dans le monde de la mode, une industrie encore régie par la norme.

Le mouvement 'body positive' encourage les femmes à s'aimer telles qu'elles sont, quel que soit les diktats imposés ou le regard des autres. Or, certaines considèrent que le changement s'opère trop lentement et appellent à une représentation en adéquation avec la société dans son ensemble avec plus de diversité, plus de mannequins au-dessus des tailles standards et des vêtements conçus et adaptés à tous types de morphologies.

Yasmine Agbantou : Amener les femmes rondes sur le chemin de la Rebellion

Pourquoi ne trouve-t-on pas de vêtements adaptés à toutes les morphologies ? Pourquoi les femmes rondes sont-elles moins représentées que les plus minces ?Comment habiller une femme de grande taille pour qu'elle se sente belle et bien dans sa peau ? A 28 ans, une taille 46 et assumant ses rondeurs, Yasmine Agbantou a fait le tour de ces questions.

Lasse de ne pas trouver des vêtements conçus pour sa taille, la fondatrice et directrice créative de la marque couture Mimine AG, a décidé de prendre le taureau par les cornes et d'entamer sa Rebellion, une collection de vêtements de "qualité et sensuels crées pour que les femmes de grandes tailles (de 40 à 52) se sentent bien et belles".

"Il faut s'accepter comme on est et vivre sa vie. Beauté n'égale pas minceur, on peut être belle et en formes", clame la jeune entrepreneure.

Après s'être fait la main et avoir appris les techniques de haute couture dans de prestigieuses maisons telles que Ralph & Russo et Peter Pilotto, la jeune styliste franco-béninoise a appliqué son savoir-faire pour inclure les femmes de grande taille.

"J'ai une poitrine très forte, j'ai un peu de ventre, j'ai des formes... et il n'y a pas assez de marques de luxe qui justement se focalisent seulement sur les femmes en formes", déplore-elle.

L'aventure a commencé en 2019 lorsqu'elle se rendait à un mariage au Bénin. "Pour la première fois je me suis dit que j'allais me faire une robe avec des techniques de couture. Je suis un 46 et les tenues que je faisais avant étaient de taille standard 34 à 44. Et alors quand j'ai mis cette robe, je ne me suis jamais sentie aussi belle de toute ma vie d'adulte". …suite de l'article sur BBC


Source : BBC.COM
Autres articles