Pourquoi je ne tombe pas enceinte?
Postée le 09-06-2021 / 230 Vues

On a beau faire tout ce qu’il faut, parfois la nature ne suit pas… Vous voulez avoir un bébé et pourtant ça fait des mois que vous attendez et RIEN. Situation par situation, on vous dit pourquoi vous n’arrivez pas à avoir de bébé.

Arrêt de la pilule : combien de temps pour tomber enceinte ?

Votre ovulation fonctionne, vous êtes jeune et en bonne santé et vous avez arrêté la pilule. Deux mois, quatre mois, un an… Il est impossible de savoir au bout de combien de temps on peut tomber enceinte après l’arrêt d’une contraception. Chez la plupart des femmes, l’ovulation reprend instantanément. Techniquement, on peut donc être enceinte 7 jours après l'arrêt de la pilule. Contrairement à une idée répandue, la prise d'un contraceptif, même pendant plusieurs années, ne retarde pas la reprise de l'ovulation, au contraire même ! Pour d’autres femmes, ça prend un peu plus de temps. Mais la plupart de celles qui arrêtent leur contraception sont enceintes entre 7 mois et un an après.

L'évolution de la fécondité de 25 à 35 ans, et plus

A 30 ans, vous êtes encore être au top de votre fécondité, parfaite entre 25 et 30 ans. Il suffit peut-être juste de faire preuve de patience et de faire l’amour régulièrement… Si après un an d'essai, vous n'êtes pas enceinte, n'attendez pas pour consulter, vous et votre compagnon, quitte à changer de gynécologue si le votre vous conseille de continuer à patienter. En effet, après 35 ans, c’est plus compliqué. Les ovocytes sont en baisse et moins performants. Ce qui n’empêche pas les femmes motivées de faire un bébé mais avec l’aide d’un traitement.

L'hygiène de vie : un critère clé pour tomber enceinte

Le délai pour être enceinte dépend de nombreux facteurs dont : la viabilité des cellules de reproduction, la régularité des rapports sexuels ou votre mode de vie. L'hygiène de vie doit donc être irréprochable. C'est-à-dire ? Avant de vous lancer dans un projet de bébé, il est nécessaire de revoir vos habitudes. En effet, le tabagisme et la consommation d'alcool diminuent la fertilité.

De même, la qualité de votre alimentation - avec des apports nutritionnels équilibrés - une activité physique régulière vous aident à maintenir une bonne hygiène de vie et créent un environnement sain pour la survenue d'une grossesse. Il est également important de réduire vos sources de stress et d’anxiété qui peuvent nuire à votre projet. La sophrologie, la méditation, le yoga, pratiqués régulièrement, sont des alliés pour vous sentir zen. Sachez également lâcher prise ! Les grossesses arrivent souvent quand on s'y attend le moins. Lire la suite sur parents.fr

 

 

 

Source : Parents.fr
Autres articles