Concert 30 ans de carrière : Soum Bill fond en larmes, son message aux politiciens, les temps fort de ce spectacle
Postée le 28-11-2022 / 96 Vues

Malgré les difficultés liées au sponsoring de son concert, Soum Bill a fait le plein de l'esplanade du palais de la culture ce vendredi.

L'artiste ivoirien Soum Bill qui évolue dans le registre de la musique zouglou n'a pas pu contenir ses larmes sur scène lors du concert marquant ses 30 ans de carrière ce vendredi 25 novembre 2022 à l'esplanade du palais de la culture de Treichville.

Soum bill demande aux politiciens de faire en sorte que les élections de 2025 ne soient pas émaillées de violences 

En effet, au bout de plusieurs interprétations de ses titres, lorsque le concert tirait à sa fin, plusieurs artistes zouglou dont Siro, Molière, les leaders, Atito Pkata, Yabongo Lova, Espoir 2000, les garagistes, lato crespino, Willy Zouglou makers et du coupé décalé dont le molare, Obam's et Tuesco le sultan sont monté sur la scène pour traduire leur solidarité à leur confrère qui célébrait ses 30 ans de carrière.

Un moment riche en émotions

Soum Bill a fondu en larmes devant ses confrères les garagistes.  En effet, ce sont eux qui l'ont encouragé à se lancer dans la musique.  Cette accolade et ses larmes ressassaient plus de 30 ans de vie et de relation fraternelle. Prenant le micro, Lato crespino a rendu hommage à Soum Bill son producteur, << celui par qui il est cité aujourd'hui comme artiste chanteur >>. 

Hommage à feu Ahmed Bakayoko

Monté sur scène, Siro a invité Soum Bill à rendre hommage à L'ex-Premier ministre ivoirien,  feu Ahmed Bakayoko, grand homme de culture et cadre de la région du woroba d'où Soum Bill est issu. C'est alors que Billy le king a rendu hommage à l'ex-député de Séguéla en associant à cet hommage feu Amadou Gon Coulibaly, ex-Premier ministre et feu Amadou Soumahoro, ex-Président de l'Assemblée nationale.

Un message aux politiciens

Artiste engagé, Soum Bill ne manque pas lors de ses concerts à dépeindre la situation socio-politique. Lors de l'interprétation de son titre Zizigregnon, l'artiste qui commençait à faire une digression pour parler de la situation sociopolitique a par la suite eu de la retenue.  Il demandé aux politiciens de faire en sorte que les élections de 2025 ne soient pas émaillées de violences et que la vie des populations soit épargnés.

 

Hommage au public

Comme le dit l'adage le premier sponsor d'un artiste c'est son public. Face à la grande mobilisation de son public qui a fait le plein de l'esplanade du palais de la culture, Soum Bill n'est pas resté indifférent qu'on connaît les difficultés rencontrées pour l'organisation de ce concert.

<< C'était dur, j'ai failli abandonner. Mais je savais que mon public n'allais jamais me laisser>>, a-t-il exprimé en reconnaissance du soutien du public.

Donald GONLI

Mots clés: #Soum Bill
Source : LINFODROME
Autres articles