Le Wax: pourquoi aime t-on autant ce tissu perçu étant d'origine africaine?
Postée le 23-07-2021 / 225 Vues

Reconnaissable par ses motifs caractéristiques et surtout par ses couleurs vives et chatoyantes, le wax a longtemps été présenté comme un tissu africain, et encore aujourd'hui comme le tissu africain de référence.

S'il est commercialisé en Afrique depuis plusieurs décennies et porté de générations en générations dans plusieurs communautés, il est toutefois impossible de lui assigner une identité spécifique.

"Chaque personne lui donne l'identité qu'elle veut", déplore Marie-Jeanne Serbin-Thomas. Et c'est bien cela le problème car "le wax n'est pas du tout africain mais un produit d'exportation". Fondatrice et directrice de publication du magazine Brune, Madame Serbin-Thomas est spécialiste en mode, experte de la problématique du textile en Afrique et surtout, elle est passionnée par le sujet.

"Il s'est imposé [le wax] en Afrique de même que les boissons gazeuses qui sont Américaines et qu'on voit partout dans le monde", rappelle la journaliste. "Il ne vous viendrait pas à l'idée de dire que ces boissons gazeuses de couleur caramel sont Africaines parce qu'on en consomme en Afrique. De même, les cubes alimentaires qu'on met dans les sauces en Afrique ne sont pas non plus africaines, elles sont souvent produites par des multinationales qui sont occidentales", argumente-t-elle

L'histoire du wax a réellement commencé en Indonésie à la fin du XIXe siècle. Les Javanais produisaient du batik, un tissu de coton imprimé à la cire des deux côtés, fixant les couleurs et les rendant presque imperméable. D'où le nom : Wax (cire an anglais). De leur comptoir colonial, les colons anglais et hollandais ramèneront ce procédé ancestral avant de décliner la technique sur des motifs aux couleurs vives, l'objectif étant de conquérir le marché subsaharien.

Importé en Afrique par les Hollandais, adopté et distribué surtout sur la Gold Coast, ancienne colonie anglaise qui donna naissance à l'État actuel du Ghana, le wax s'est répandu dans toute l'Afrique de l'Ouest et centrale.

Dans les années 60, plusieurs pays africains ont commencé à produire du wax. C'est le cas notamment du Ghana, du Sénégal, de la Côte d'Ivoire et du Nigeria.

…suite de l'article sur BBC


Source : BBC.COM
Autres articles