Trafic sexuel / Déçu, Dj Bombastik se désolidarise de son idole P.Diddy
Postée le 27-03-2024 / 140 Vues

Ce lundi 25 mars, plusieurs résidences possédées par le rappeur américain P. Diddy, notamment à Miami et à Los Angeles, ont été perquisitionnées par les autorités policières. Une opération menée dans le cadre d’une enquête fédérale portant sur des soupçons de trafic sexuel.

En effet, le rappeur et producteur de disques Sean “P. Diddy” Combs, devenu célèbre dans le passé sous le pseudonyme de Puff Daddy est au cœur d’une enquête fédérale pour trafic sexuel, violence sexuelle, distribution de narcotiques et d’armes à feu illégales.

L’actualité qui a envahi les médias sociaux depuis plusieurs heures ont profondément affecté l’animateur lvoirien, DJ Bombastik, qui a révélé dans une publication avoir, dans sa carrière, été inspiré par l’Américain. Il s’est désolidarisé de l’acte dont P. Diddy est accusé :< /p>

‘’Je retiendrai ce qui est bon de toi, le reste c’est ta vie. A vrai dire, je suis beaucoup degba (ndlr: déçu) parce que je tirai mon inspiration et ma source de motivation de toi, mais hélas désormais je vais te regarder de loin. Je ne te lâche pas mais il faut que j’observe véritablement ce qui se passe. C’est trop lourd ce que je vois et j’entends sur toi, l’idole de toute ma vie, je suis trop découragé Puffy’’.

La plainte le dénonçant aurait été déposée par un autre producteur de musique, Rodney “Lil Rod” Jones, qui soutient que le rappeur aurait, sur une longue période, attiré plusieurs victimes, qu’il droguait et qu’il approchait facilement grâce à ses réseaux d’influence.

Notons que ces accusations ne sont pas les premières du genre contre l’artiste. Une plainte au civil l’avait déjà accusé d’un viol collectif sur une mineure de 17 ans en 2003 ; c’était alors la quatrième accusation d’agression sexuelle en trois semaines pour ce poids lourd du hip-hop.

Diaman Emmanuel

Source : ABIDJANSHOW.COM
Autres articles