Observateur en prison : un internaute plaide pour le respect des alliances inter-ethniques
Postée le 19-04-2024 / 96 Vues

C’est désormais officiel. L’influenceur Observateur Ébène a été mis aux arrêts par la Plcc et l’homme se trouve actuellement au Pôle pénitentiaire d’Abidjan ou PPA, anciennement Maca pour diffamation sur une dame qui serait l’actrice Marie-Paule Adjé. En attendant son procès qui serait prévu pour le 23 avril prochain, un internaute a plaidé pour que la plaignante retire sa plainte.
L’internaute Alain Ipou, se basant sur les principes des alliances inter-ethniques, a estimé que la plaignante n’aurait pas bien cerné le message humoristique de l’influenceur. Il a produit l’argumentaire soutenant sa position sur sa page :

‘’Je n’avais jamais entendu parler de dame Marie-Paule Adje, je viens d’entendre son nom dans l’événement qui conduit Observateur Ébène en détention. J’ai donc remonté les fils d’actualité pour me faire u ne opinion et mon constat est ceci :

Observateur a dit d’elle des choses qui méritent une plainte. Mais je pense qu’elle a très mal compris le message. Morceau choisi:

“on ne peut pas être Agni et être belle comme elle est, soit elle n’est pas Agni, soit elle est refaite artificiellement”. Observateur est Baoulé et il a le droit séculaire de clasher un(e) Agni. Il refuse tout juste qu’une Agni soit aussi belle. Pourquoi n’a t-elle pas perçu l’aveu de canonisation de sa beauté derrière un tel message ? C’est dans le strict sens des alliances communautaires ancestrales. Dame Adjé, je ne vous connais pas, je suis Baoulé, je vous conseille de retirer sans délai votre plainte et de tout mettre en œuvre pour qu’Observateur recouvre la liberté. Si vous êtes Agni’’.

Sa requête a été diversement commentée. Si pour certains, Observateur Ebène mérite une circonstance atténuante liée à ce qu’ils ont qualifié de licence artistique, ce n’est pas le cas pour d’autres, (de loin les plus nombreux) qui estiment que la plaignante étant une femme, elle pourrait ainsi voir de potentiels prétendants s’éloigner, mettre à mal l’image de ses parents et la sienne. Les ‘’attachements’’, selon eux devraient rester dans les limites du raisonnable mais hélas, Observateur serait allé un peu trop loin.

Diaman Emmanuel

Source : ABIDJANSHOW.COM
Autres articles